Danse contemporaine
Carmina Burana
CHORÉGRAPHIE CLAUDE BRUMACHON / AVEC LE BALLET DU GRAND THÉÂTRE DE GENÈVE
Début du spectacle : 20h30
Durée : 1h
Tarif B » de 8 à 27 €

Claude Brumachon, chorégraphe français emblématique et ancien directeur du Centre Chorégraphique national de Nantes, réunit sur scène vingt-deux danseurs du Ballet du Grand Théâtre de Genève pour proposer une version ambitieuse de Carmina Burana, oeuvre monumentale signée Carl Orff.

D’entrée de jeu, on y décèle la griffe du chorégraphe faite de courses endiablées, pirouettes, portés somptueux, sa quête d’absolu, de vérité et de beauté, dans une recherche du geste juste et d’une esthétique épurée, d’une incroyable virtuosité et expressivité. Son langage est celui des corps énergiques, voire violents, en sueur. Mais contrairement à ses précédentes pièces, il y a également des  moments plus apaisés et lyriques. Sa matière, c’est l’homme et le monde dans lequel il évolue. Les différents tableaux suggèrent tour à tour le déchaînement des passions, l’attente des femmes dans le  désir, les hommes en fuite, la préparation des jeux de séduction, le tout avec des gestes ritualisés. Carmina Burana est une pièce ambivalente. À la fois noire et solaire, l’oeuvre fait affleurer la tragédie humaine et la perdition. Dans le même temps, à travers la présence bienveillante de déesses arborant des masques somptueux, elle fait aussi jaillir l’espoir, la beauté et une possible harmonie.

En évoquant l’Histoire Universelle, Carmina Burana encourage une relecture des événements de notre époque actuelle. Ce raz-de-marée chorégraphique est un spectacle magique, qui réussit à allier la puissance sismique de Carl Orff à l’intensité gestuelle de Claude Brumachon, une réussite absolue !


Musique Carl Orff. Assistant à la chorégraphie Benjamin Lamarche. Costumes « on aura tout vu » Livia Stoianova et Yassen Samouilov. Lumières Olivier Tessier. Dramaturgie Agnès Izrine. Directeur général Tobias Richter. Directeur du Ballet Philippe Cohen. Avec le soutien de Pro Helvetia. © Grégory Batardon.

Ce mois-ci
au théâtre
de Chartres
janvier 2018
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
13
14
15
17
18
20
21
22
24
25
27
28
29
31