Théâtre
Douce-amère
Texte Jean Poiret Avec Michel Fau, Mélanie Doutey
Début du spectacle : 20h30
Durée : 1h50
Lieu : Grande salle
Tarif A : de 26 à 39€
à partir de 12 ans
Mise en scène : Michel Fau
Avec : Christophe Paou, Benjamin Baffie
Décors : Bernard Fau et Natacha Markoff
Costumes : David Belugou
Lumières : Joël Fabing
Collaborations artistiques : Assistant mise en scène Quentin Amiot

Jean Poiret, maître de l’ironie, est bien sûr l’auteur de l’inoubliable Cage aux folles en 1973, qu’il joua plus de 1800 fois avec son acolyte Michel Serrault. Ce fut – et c’est encore – un succès théâtral et cinématographique incontestable. Trois ans auparavant, Jean Poiret écrit Douce-amère, mis ici en scène par Michel Fau, a qui l’on doit notamment une version décalée du Misanthrope avec Julie Depardieu.

Dans Douce-amère, Michel Fau fait appel à la comédienne Mélanie Doutey pour nous conter l’histoire d’Élisabeth et de son mari Philippe, qu’il incarne lui-même. Le couple s’est aimé pendant huit ans, mais il est aujourd’hui usé. Sous le regard attentif du mari délaissé, nombreux sont alors les prétendants qui gravitent autour de cette femme libre, moderne et séduisante. Étourdie par ce manège sentimental, Élisabeth saura-t-elle résister à l’angoisse de la solitude ?

Jean Poiret, qui avait une grande passion pour l’opéra, a construit son texte comme une véritable partition musicale. Avec une écriture raffinée, il dépeint une société bourgeoise enlisée dans ses envies et ses contradictions. Cette lutte intérieure se déroule dans un décor froid et sophistiqué, inspiré des années 70. L’ironie est un domaine délicat, mais elle est ici utilisée avec virtuosité, aussi bien par l’auteur que par le quatuor de comédiens.

Douce-amère offre un portrait de femme insolent et imprévisible. Une comédie sur l’usure du couple, sur une femme libre et séduisante entourée de courtisans. Pour découvrir ou redécouvrir un auteur à la fois drôle et perfide.

 

Mentions obligatoires

Présenté par Richard Caillat, en partenariat avec Arts Live Entertainment et Les Bouffes Parisiens. © Marcel Hartmann.

décembre 2018
L
M
M
J
V
S
D
2
3
5
6
7
9
10
12
13
14
16
17
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31