L'heureux stratagème

Théâtre
L'heureux stratagème
de Marivaux
Début du spectacle : 20h30
Durée : 1h50
Lieu : Grande salle
Tarif A > Cat. 1 : plein 39 € • réduit 29 € | Cat. 2 : plein 37 € • réduit 27 € | Cat. 3 : 26 €
Mise en scène : Ladislas Chollat, assisté de Éric Supply
Scénographie : Emmanuelle Roy
Costumes : Jean-Daniel Vuillermoz
Lumières : Alban Sauvé
Musique/Son : Frédéric Norel

L’HISTOIRE
Quelque part en France, à l’époque des Années Folles, un quatuor amoureux s’installe. La Comtesse s’éprend le temps d’un regard d’un beau gascon : le Chevalier Damis. Le coup de foudre est partagé, mais n’est ni du goût de Dorante ni de la Marquise, leurs amants respectifs. Blessés, les amoureux délaissés vont alors échafauder un stratagème cruel pour récupérer les infidèles. Aux premières loges, les valets assistent aux tromperies, aux ruses et aux mensonges de leurs maîtres, en tentant parfois vainement de les copier et en cherchant le sens de cette course effrénée à l’amour. On se laisse emporter dans cette valse intemporelle des sentiments et du désir, en riant aux éclats de tant de cruauté ! Marivaux écrit ici une de ses intrigues les plus simples et les plus pures, dans cette langue française subtile et ambiguë qu’il maîtrise si  merveilleusement bien !

QUAND ELLE NOUS EN PARLE
Je ne sais pas si c’est une pièce féministe, mais elle s’intéresse aux femmes. Marivaux plaide en faveur des femmes et du moment présent. Le texte trouve écho chez beaucoup de monde. Je ne sais pas si les gens infidèles ne sont pas toujours amoureux de la même personne, s’ils ont envie de se tromper eux-mêmes, de sortir de leur vie. Sylvie Testud

CE QUE LES MÉDIAS EN DISENT
Recommandation finale : y aller, et plutôt en courant ! Le Figaro
De la haute voltige ! Cet Heureux Stratagème a décidément tout bon ! Paris Match
Sylvie Testud endosse avec panache le rôle principal dans une mise en scène intelligente de Ladislas Chollat ! France Tv Info
La comédie de 1733 est si joliment interprétée dans ses décors et son ambiance Années folles qu’on se prend à goûter très volontiers la rosserie frivole de Sylvie Testud et l’humour ravageur du mélancolique Éric Elmosnino ou de son double plus solaire, Jérôme Robart. Télérama

 

Mentions obligatoires

Production Pascal Legros Organisation, en accord avec le Théâtre Édouard VII.

septembre 2020
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30