Théâtre
Courgette
COMPAGNIE PARADOXE(S)
Début à : 19h30
Durée : 1h30
Lieu : Grande salle
Tarif C : plein 17 € • réduit 11 € • -12 ans 8 €
à partir de 10 ans
Mise en scène : Pamela Ravassard, assistée de Cyril Manetta
Chorégraphe : Johan Nus
Adaptation : Garlan Le Martelot, Pamela Ravassard, d’après Autobiographie d’une Courgette de Gilles Paris
Avec : Vanessa Cailhol, Florian Choquart, Garlan Le Martelot, Lola Roskis Gingembre, Vincent Viotti
Scénographie : Anouk Maugein
Décors : Construction Atelier MC93
Costumes : Hanna Sjödin
Lumières : Cyril Manetta
Musique/Son : Frédéric Minière
Collaborations artistiques : Stéphane Corbin (coach vocal)

Icare, alias Courgette est au coeur même de la narration. Les musiciens-comédiens, tapis dans l’ombre, comme pour mieux mettre en valeur la solitude de Courgette face à ce qu’il a traversé, endossent les personnages qui ressurgissent de sa mémoire. Ils sont au centre d’un dispositif lumineux, à l’orée du plateau, tel l’inconscient de Courgette. La musique prend alors de plus en plus de place. La chanteuse devient Camille, le guitariste devient Raymond, le batteur devient Simon, la pianiste devient Ahmed. Ils prennent vie et s’emparent du plateau.

À la suite d’un accident familial, Courgette, se retrouve dans un « foyer pour enfants écorchés ». Il y rencontre Simon, Ahmed et la mystérieuse Camille. Dans ce foyer, où le jeu et la poésie deviennent une nécessité, ils vont apprendre à se construire, à « recoudre » leurs coeurs… Il croise aussi Raymond, le gendarme, qui va peu à peu endosser le rôle de père de substitution, et qui, grâce à Courgette, reprendra goût à la vie… La rencontre de l’autre devient la possibilité d’un espoir, hors de tout déterminisme, un pas vers la résilience. 

Une histoire pleine de lumière et de musique, réinterprétant de façon moderne le mythe d’Icare.


QUAND ELLE NOUS EN PARLE
Quand on m’a demandé de lire une histoire aux enfants durant le confinement, l’idée (soufflée par ma fille, Ysé) de leur lire Courgette m’a semblé être une évidence. Comment mieux parler aux enfants qu’en se mettant à leur place ? Comment mieux parler du confinement que quand on est soi-même enfermé dans un foyer, mais aussi dans son propre corps, dans sa condition humaine et qu’on essaie, comme Icare, de s’en défaire ? […] Les enfants sont placés ici en attente de savoir s’ils vont au paradis – une adoption merveilleuse – ou en enfer – livrés à eux-mêmes. Mais peut-on agir sur notre propre destin ? […] Le regard introspectif est au coeur de Courgette. Le regard que cet enfant porte sur le monde, la façon dont lui-même est perçu par les adultes, mais aussi par ses camarades. Et puis son langage direct, franc, sans filtre, qui suscite l’humour qui traverse toute la pièce. La pureté même de l’enfance : c’est de là que naît l’espoir d’un monde meilleur. Pamela Ravassard

 

Mentions obligatoires

Production Cie Paradoxe(s). Coproduction Théâtre – SC Auxerre. Soutien DRAC Bourgogne Franche Comté, Région Bourgogne Franche Comté, Département du Doubs, CD Val de Marne, ADAMI, Spedidam, Théâtre Dijon Bourgogne, réseau Affluence, Scène O Centre. Aide à la résidence de création Théâtre Gaston Bernard. Partenaires Théâtre de Beaune, Théâtre de Morteau, Théâtres de Maisons-Alfort, Théâtre de la Tempête, Théâtre Le Vallon, Théâtre des Béliers. © Léa Comelli. 

septembre 2022
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29