Théâtre
COMPLET
Théâtre
Icare
COMPAGNIE COUP DE POKER - ÉCRITURE ET MISE EN SCÈNE GUILLAUME BARBOT
Début à : 20h30
Durée : 10 et 14h30 : 35 min / 20h30 : 55 min
Lieu : Grande salle
Tarif C plein 17 € • réduit 12 € -12 ans 8 €
Tout public à partir de : 4 ans (10h et 20h30) / 8 ans (14h30)

Guillaume Barbot, papa de deux jeunes enfants, les observe grandir. C’est passionnant, épuisant, et cela génère des milliers de questions. Que veut dire les voir grandir ? Doit-on les laisser tomber quitte à se faire mal ou les accompagner vers l’indépendance ? Pourquoi la chute ne serait-elle pas une preuve que l’on est vivant, que l’on ose ? Au-delà du rêve que l’on a tous fait de s’envoler, la métaphore est explicite : l’enfant doit grandir, quitte à chuter. Alors que ces interrogations résonnent en lui, il tombe sur le mythe d’Icare et Dédale. C’est décidé, ce sera le sujet de son prochain spectacle.

Le jour de la rentrée, un copain demande à Icare, 4 ans et demi, s’il est cap de sauter du muret. Malgré ses peurs et les recommandations de son père, il tente le coup... un petit saut de rien du tout... et voilà que des ailes lui poussent dans le dos ! Dès qu’il prend un risque, ses ailes grandissent. Démarre alors pour lui et son père une aventure hors du commun. Dans cette quête identitaire, Icare aura le courage de ses désirs : c’est en chutant qu’il apprendra à grandir. Et son père comprendra, dans le labyrinthe de la paternité, que protéger son fils c’est trouver le cadre juste pour le laisser voler de ses propres ailes.

Une belle et touchante interprétation du mythe d’Icare, alliant théâtre, cirque, magie, vidéo et musique baroque, à découvrir en famille !

LE SAVIEZ-VOUS ?
Le mythe raconte que Dédale eut l’idée de s’enfuir par la voie des airs car il ne pouvait retrouver son chemin dans le Labyrinthe. Il récupéra des plumes d’oiseaux et s’en servit pour fabriquer deux paires d’ailes
qu’il fixa avec de la cire à ses épaules et à celles de son fils. Avant de prendre leur envol, il recommande à Icare de ne pas s’élever trop haut car la cire pourrait fondre à la chaleur du soleil. Mais l’imprudent
oublia la mise en garde de son père et monta de plus en plus haut. Ses ailes se détachèrent et il tomba dans la mer qui porte désormais son nom : la Mer Icarienne. 

« Ce spectacle est un véritable cadeau. » Théâtres.com

Mentions obligatoires

Avec Olivier Constant ou Thomas Durand, Clémence De Felice ou Maéna Chainon. Musique Margaux Blanchard, Ronald Martin Alonso ou Marie-Suzanne de Loye. Dramaturgie, collaboration à l’écriture Agathe Peyrard. Création musicale, conception sonore Les Ombres, Margaux Blanchard et Sylvain Sartre, avec la maîtrise de l’IRVEM. Création vidéo, magie Clément Debailleul, avec Romain Lalire et Antoine Meissier. Ombromanie Phillipe Beau. Regard chorégraphique Johan Bichot. Scénographie, dessins Benjamin Lebreton. Lumières Nicolas Faucheux. Costumes Aude Desigaux.
 
Production Compagnie Coup de Poker. Coproduction DSN Scène Nationale de Dieppe ; Scène Nationale d’Albi ; Théâtre de Chelles ; Le Tangram Scène Nationale d’Evreux ; La Machinerie - Théâtre de Vénissieux ; Points communs - Nouvelle Scène nationale de Cergy Pontoise/Val d’Oise ; Scène Nationale de Sète et du Bassin de Thau ; CDN de Sartrouville. Soutiens L’Orange Bleue à Eaubonne, le Département de Seine-et-
Marne. Action financée par la région Ile-de-France et la Spedidam. © Cie Coup de poker. 

 

avril 2024
L
M
M
J
V
S
D
1
3
5
6
7
8
10
11
13
14
15
18
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30