Le Chevalier et la dame

Théâtre
Théâtre
Le Chevalier et la dame
TEXTE CARLO GOLDONI - MISE EN SCÈNE JEAN-LUC REVOL
Début à : 20h30
Durée : 2h20
Lieu : Grande salle
Tarif B Cat. 1 : plein 30 € • réduit 20 € Cat. 2 : plein 25 € • réduit 17 € Cat. 3 : 16 €
Tout public à partir de 12 ans

Jean-Luc Revol a débuté sa carrière en abordant des textes contemporains, sans négliger les auteurs classiques. C’est un répertoire qu’il a en effet toujours aimé aborder, avec une prédilection pour Marivaux et Shakespeare. Pour lui, c’est une sorte de retour aux gammes, aux fondamentaux du théâtre.

Les textes des grands auteurs lui permettent également de questionner en miroir notre monde actuel, ce qui le passionne. Donna Eleonora, aristocrate ruinée, survit à Venise en compagnie de sa servante Colombine. Don Rodrigo, chevalier vénitien est fou d’amour pour elle, mais empêtré dans ses contradictions, n’arrive pas à lui avouer ses sentiments. Autour d’elle gravite un petit monde de personnages peu recommandables : un avocat véreux, une assemblée de nobles oisifs et malveillants, dont Donna Eleonora va devenir malgré elle, un trophée à conquérir. La mort de son époux exilé et l’intervention d’un riche marchand vont faire in extremis, pencher la balance en sa faveur.

Goldoni est un peintre de la société italienne de son époque, capable de passer d’une comédie légère à des situations et des personnages beaucoup plus complexes. Comment Donna Eleonora peut-elle résister à une société machiste dans laquelle elle est réduite à l’état de trophée ? Sa noblesse ruinée est-elle un rempart suffisant à son salut et son honneur ? En marge de l’histoire même, le thème de cette femme seule livrée à une société féroce et machiste, vous questionnera autant qu’elle vous captivera !

IL NOUS EN PARLE
« Ce qui m’intéresse ici c’est d’abord le côté satirique de la comédie. Nous sommes au moment où Goldoni entreprend sa réforme et répond à une de ses exigences fondamentales : ouvrir le théâtre au Monde et saisir l’ensemble de la société dans sa variété pittoresque, mais aussi dans tout ce que la différenciation sociale produit de tensions et de contradictions. À l’époque la démarche était hardie. » Jean-Luc Revol

LE SAVIEZ-VOUS ?
En 1988, dans les Jardins du Musée de la faïence à Nevers, ce fut la création de La manie de la villégiature de Carlo Goldoni, projet mixant artistes professionnels et amateurs nivernais, dirigé par Jean-Luc Revol, suivie d’une tournée régionale dans des lieux patrimoniaux. De cette aventure est né le désir de professionnalisation et de création d’une compagnie. Deux ans plus tard, naissait le TCF/Théâtre du Caramel Fou. Trente-deux ans plus tard, après avoir exploré de nombreux univers et suivi sa route professionnelle, ce projet Goldoni, mainte fois reporté, relance l’aventure du TCF !

 

 

Mentions obligatoires

Assistant metteur en scène Sébastien Fevre. Avec Chloé Berthier, Olivier Breitman, Cécile Camp, Frédéric Chevaux, Antoine Cholet, Jean-Marie Cornille, Aurélien Houver, Ariane Pirie, Jean-luc Revol, Vincent Talon, Sophie Tellier. Décor, scénographie Audrey Vuong. Costumes Pascale Bordet, assistée de Ildiko Horvath. Perruques Michèle Bernet. Création lumières Bertrand Couderc. Création sonore Bernard Vallery. Création graphique Florian Thierry.

Traduction Huguette Hatem (Avant-Scène Théâtre, septembre 2022). Production Théâtre du Caramel Fou. Coproductions La Maison - Nevers, Scène conventionnée Art en territoire ; Le Grrranit, Scène nationale de Belfort. © Christophe Vootz.

 

février 2024
L
M
M
J
V
S
D
1
3
4
12
14
15
16
17
18
21
22
24
25
26
27
28
29