Meaulnes (et nous l'avons été si peu)

Théâtre
Meaulnes (et nous l'avons été si peu)
de Nicolas Laurent, d'après Alain Fournier
Début du spectacle : 20h30
Durée : 1h30
Lieu : Grande salle
Tarif B > Cat. 1 : plein 27 € • réduit 18 € • -12 ans 10 € | Cat. 2 : plein 25 € • réduit 17 € • -12 ans 8 € | Cat. 3 : 16 €
Mise en scène : Amandine Hans (assistante)
Avec : Max Bouvard, Nicolas Laurent, Camille Lopez, Paul-Émile Pêtre
Scénographie : Marion Gervais
Lumières : Jérémy Chartier
Musique/Son : Cyrille Lebourgeois
Vidéo : Loïs Drouglazet et Thomas Guiral
Collaborations artistiques : Gilles Perrault et Yann Richard

L’HISTOIRE
Roman d’aventures, d’amour, d’amitié, mais aussi roman de l’enfance qui s’évapore, Le Grand Meaulnes d’Alain Fournier a passionné des générations de lecteurs. Mêlant réalisme et merveilleux, évoquant avec une grande force poétique la réalité de la vie campagnarde, le roman exprime à la fois joie de vivre et mélancolie. Libre adaptation, le spectacle de Nicolas Laurent fait entendre la voix du récit romanesque, donne corps aux personnages principaux, tout en questionnant ouvertement les possibilités mêmes de cette adaptation. Quels échos cette histoire peut-elle éveiller en nous ? Comment blouses d’écoliers, carrioles et ombrelles peuvent-ils toucher des adolescents d’aujourd’hui ? Une superbe relecture poétique et littéraire !

QUAND IL NOUS EN PARLE
Du récit vers l’illusion théâtrale, en passant par la déconstruction de la narration, mon adaptation vise à rendre palpable les forces antagonistes qui traversent le roman : recherche éperdue du bonheur / incapacité de le trouver, exacerbation des joies de l’enfance / vicissitudes de l’adolescence / apaisement ou renoncement adulte, la quête infinie / le monde fini et silencieux... Nicolas Laurent

CE QUE LES MÉDIAS EN DISENT
Nicolas Laurent s’empare très librement du fameux roman d’Alain Fournier. Un roman d’amour, d’amitié et d’aventure sur la sortie de l’enfance dont il met en scène la puissance poétique. La Terrasse
Metteur en scène et comédiens passent de la narration à l’incarnation, de l’incarnation à l’interrogation distanciée, et de même que les personnages du roman, ils s’attachent à retrouver, par le théâtre la fête perdue qui est au coeur du Grand Meaulnes. Sceneweb.fr

 

 

Mentions obligatoires

Production Centre dramatique national Besançon Franche-Comté en coproduction avec le Théâtre de Sartrouville et des Yvelines - Centre dramatique national, MA scène nationale - Pays de Montbéliard, la Compagnie Vraiment Dramatique. Avec le soutien du ministère de la Culture - Drac Bourgogne-Franche-Comté, de la Ville de Besançon et de la Région Bourgogne-Franche-Comté. Spectacle créé au CDN Besançon Franche-Comté le 15 janvier 2019.

décembre 2020
L
M
M
J
V
S
D
7
9
11
13
14
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31