Théâtre
Racine de trois
COMPAGNIE THÉÂTRE DU DÉTOUR | CRÉATION
Début à : 20h30
Durée : 1h15
Lieu : Le OFF - Salle 1
Tarif C : plein 17 € • réduit 11 €
à partir de 12 ans
Mise en scène : Antoine Marneur, assisté de Francis Ressort
Texte : Pierre Margot
Avec : Henri Courseaux, Denis D’arcangelo, Philippe Catoire
Scénographie : Garance Marneur
Costumes : Garance Marneur
Lumières : Laurent Beal
Musique/Son : originale et bande-son Nathalie Miravette

Après Trois hommes sur un toit de Jean-Pierre Siméon et Trois hommes dans une bouteille de Daniel Keene, Racine de Trois vient clôturer ce triptyque orchestré par Antoine Marneur sur la condition humaine.
Il faut parfois plusieurs siècles aux humains pour accepter les (r)évolutions de leurs temps. Comment peut-on digérer la somme astronomique d’informations dont nous sommes aujourd’hui bombardés ? La question fondamentale de l’Homme : qu’elle est ma place dans l’univers ? est inexorablement d’actualité. Notre seule certitude est que nous appartenons tous à la Terre. Cette Terre qui nous fait naître, nous nourrit, et finit par nous engloutir…

Dans ce monde où tout est constamment en changement, où rien ni personne ne demeure identique à lui-même, trois hommes, Croupier, Paname et Mimosa parlent de tout et de rien. Pas de grand discours
ou de grande théorie, mais des échanges, drôles, absurdes, poétiques, laissant apparaître toute leur humanité et leur vulnérabilité. Avec leurs questions existentielles, leurs rêves, mais aussi leurs doutes,
leurs peurs et leurs angoisses, ils s’interrogent et se débattent hors du temps, dans un environnement imprévisible comme avec cette une horloge sans chiffres qui fonctionne à l’envers... Dans cette abyssale
perte de sens et de repères, leur chemin de rédemption les pousse à emprunter une voie inexplorée, celle du retour aux sources. Après une longue et épuisante traversée, ils s’enfoncent dans une paisible clairière
et rejoignent la Terre nourricière pour leur dernier voyage.

Et s’il n’y avait qu’une seule voie à explorer pour retrouver nos racines ? L’Univers, la Terre et les Hommes ne font-ils pas « un » ?


QUAND ILS NOUS EN PARLENT
Racine de trois est à mes yeux une bien belle réussite, une fable métaphysique profonde cachée sous la fantaisie, c’est d’une grande finesse, fort drôle et baignant dans un climat poétique qui n’est pas en
toc, entre Dubillard et Tardieu avec une pointe de Beckett. L’écriture est épatante, d’une parfaite maitrise, alerte, incisive. L’art du dialogue théâtral est ici à son meilleur et doit d’évidence à l’expérience de
comédien de Pierre Margot. Monté par Marneur, ce texte offrira, j’en suis convaincu, tous les ingrédients d’un bonheur de théâtre pour tous. Jean-Pierre Siméon

 

Mentions obligatoires

Production Théâtre du Détour. Coproduction et accueil en résidence : Théâtre de Chartres – Scène conventionnée d’intérêt national Art et création / Atelier à Spectacle de Vernouillet - Scène conventionnée de l’Agglo du Pays de Dreux / L’Échalier à Saint-Agil / Le Luisant à Germigny-l’Exempt. Coréalisation et accueil en résidence Tarbes en scènes-Le Pari. © Thierry Hugon. 

septembre 2022
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29