Théâtre
Royan
Création | avec Nicole Garcia
Début du spectacle : 20h30
Durée : 1h30
Lieu : Grande salle
Tarif A > Cat. 1 : plein 39 € • réduit 29 € | Cat. 2 : plein 37 € • réduit 27 € | Cat. 3 : 26 €
Mise en scène : Frédéric Bélier Garcia
Texte : Marie NDiaye
Décors : Jacques Gabel
Lumières : Dominique Bruguière, assistée de Pierre Gaillardot
Musique/Son : Sébastien Trouvé
Collaborations artistiques : Caroline Gonce, Sandra Choquet

L’HISTOIRE
En rentrant chez elle, une professeure de français s’arrête dans les escaliers pour aller à son appartement. Elle perçoit les signes infimes de la présence d’un couple sur son palier, un étage plus haut. Elle distingue le bruit de leur respiration, sent leur présence et, bien qu’ils ne parlent pas, elle les reconnaît, elle sait sans doute possible qui sont ces gens. Immobile, elle reste figée dans son mouvement, et comprend qu’elle ne peut pas rentrer tant que ce couple est là, à l’attendre. Elle a tout fait, jusqu’à présent, pour éviter de les rencontrer. Ils lui tendent un piège en osant venir jusque chez elle, piège dans lequel elle est résolue à ne pas tomber, quitte à errer la nuit entière dans Royan. Un monologue intérieur flamboyant. Une évocation de la fragilité et de la puissance du féminin, un portrait de femme tout en clair-obscur.

QUAND IL NOUS EN PARLE
Marie NDiaye raconte toujours à la fois un fait divers (ici le suicide d’une jeune fille dans un établissement scolaire), les torsions du destin qui rendent cet acte possible (l’amour particulier de son enseignante), et la force opaque, sourde, qui relie ces êtres et rend cet incident à la fois effroyable et prodigieux. Et de cela jaillit, transfiguré, un évènement à la fois quotidien, terrible et mystérieux. Mettre en scène une pièce de Marie NDiaye, c’est mettre en mouvement, en image une pensée qui se déploie en noeuds et fulgurances... une exploration intime, de l’intime, où le spectateur est happé dans ce qu’il ne distingue être un fait réel, un conte ou la poésie de son plus intérieur. Frédéric Bélier-Garcia

 

Mentions obligatoires

Production Les Visiteurs du Soir, Coproduction Festival d’Avignon, Compagnie Ariètis 2, Théâtre National de Nice-CDN Nice Côte d’Azur, La Criée Théâtre national de Marseille, Espace Jean Legendre, Théâtre de Compiègne, Théâtre de la Ville – Paris, La Comète - Scène Nationale de Châlons-en-Champagne, La Maison/Nevers, Scène conventionnée Arts en territoires en préfiguration. Soutien à la résidence La Ferme du Buisson – scène nationale de Marne-la-Vallée.

décembre 2020
L
M
M
J
V
S
D
7
9
11
13
14
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31