Et le cœur fume encore

Théâtre
Et le cœur fume encore
COMPAGNIE NOVA
Début à : 20h30
Durée : 2h
Lieu : Grande salle
Tarif C : plein 17 € • réduit 11 €
à partir de 13 ans
Mise en scène : Margaux Eskenazi
Conception : Alice Carré et Margaux Eskenazi
Texte : Alice Carré et Margaux Eskenazi
Avec : Armelle Abibou ou Anissa Kaki, Loup Balthazar, Salif Cissé ou Christophe Ntakabanyura, Malek Lamraoui, Yannick Morzelle ou Lazare Herson-Macarel, Raphael Naasz, Eva Rami ou Louise Coldefy
Scénographie : Julie Boillot-Savarin
Costumes : Sarah Lazaro
Lumières : Mariam Rency
Musique/Son : Jonathan Martin
Vidéo : Mariam Rency et Jonathan Martin
Collaborations artistiques : Alice Carré

Et le coeur fume encore est le second volet d’une investigation théâtrale de la Compagnie Nova sur les écritures et les pensées de la décolonisation et poursuit cette exploration des poétiquespolitiques. Avec lui, la compagnie se penche sur un autre contexte géopolitique, une autre aire culturelle dont l’histoire tragique a jalonné la seconde moitié du 20e siècle : celle de l’Algérie. Les écritures de Césaire, Damas et Senghor relèvent d’une quête identitaire, les langues de Kateb, Assia Djebar, Feraoun, Mammeri sont aussi à l’affût d’un peuple. Le choix du français est pour tous ces auteurs une revendication identitaire : il est utilisé comme un cheval de Troie pour pénétrer les cercles littéraires, culturels, institutionnels et aboutir à une reconnaissance. La conscience de participer à la modification des imaginaires, d’imposer un vocabulaire, un rapport à la langue, une mythologie nouvelle leur est commune.

Traversée kaléidoscopique des mémoires de la guerre d’Algérie, le spectacle s’est construit autour de témoignages familiaux, mais aussi auprès d’historiens et d’associations, de poètes et d’intellectuels. Cette investigation, point de départ pour basculer dans le théâtre, passe sans cesse de l’intime au politique, du témoignage au jeu, du réel à la fiction, de la poésie à l’Histoire. La pièce cherche à déterrer les récits de cette guerre si longtemps refoulée, pour lire à travers toutes ces personnes, ces témoignages, ces récits, les fractures sociales et politiques de la France d’aujourd’hui, et porter ainsi un regard nouveau sur le présent. 

Ce voyage à travers les mémoires, les littératures et les résistances, de l’Algérie coloniale à la France d’aujourd’hui, dessine avec émotion, un des visages de la nation française, faite d’exils, de violences, de métissages et d’imaginaires.


QUAND ELLES NOUS EN PARLENT
En faisant entendre les paroles de ceux qui se sont tus si longtemps, nous portons un nouveau regard sur notre présent. […] Nous retrouvons sur notre route Kateb Yacine, Édouard Glissant, Assia Djebar et Jérôme Lindon qui ont chacun oeuvré à ce combat, parce que politique et littérature sont les deux faces d’une même histoire. Alice Carré et Margaux Eskenazi

 

Mentions obligatoires

Production Compagnie Nova et FAB - Fabriqué à Belleville. Soutiens CR d’Ile-de-France, ville des Lilas, CD 93, Lilas-en-Scène, Ferme Godier, Studio Théâtre Stains, Collectif 12, Centre Culturel de La Norville, Arcadi,
Région Ile-de-France, Grange Dîmière Fresnes, Fondation E.C Art Pomaret, SPEDIDAM, Fondation d’entreprise Vinci pour la cité. Participation du Jeune Théâtre National. © Loïc Nys. 

septembre 2022
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29