Théâtre d'objets, ombres, marionnettes
Mangeuse de terre
COMPAGNIE DE FIL ET D’OS
Début à : 10h
Durée : 1h
Lieu : Petit Théâtre
Tarifs : de 6 à 11 €
à partir de 8 ans
Mise en scène : Julien Köberich
Conception : Julie Canadas
Texte : Julien Köberich
Avec : Julie Canadas, Anne-Sophie Dhulu
Scénographie : Aurélie Pascal (visuel et peintures), Sébastien Pin (support métal)
Décors : et accessoires Philippe Martini
Costumes : et textiles Vaïssa Favereau
Lumières : Juliette Delfosse
Musique/Son : Simon Demouveaux (création musicale), Jérémy Morelle (sonorisation)
Collaborations artistiques : Alexandra Basquin (création des marionnettes), Patrick Smith (mécanisme)

L’aventure de la compagnie lilloise De Fil et d’Os débute en 2015 par la rencontre de trois artistes travaillant autour de la marionnette : Alexandra Basquin, Julie Canadas et Vaïssa Favereau. Leurs expériences en création textile, arts plastiques, création de marionnettes et interprétation les ont réunis avec comme désir commun de créer des spectacles alliant matière et histoires. La marionnette est pour eux le support idéal, car elle permet de créer des atmosphères non réalistes, de donner vie à une poésie visuelle, d’embarquer le spectateur dans des dimensions fantastiques ou merveilleuses.

Avec Mangeuse de terre, la compagnie pose son castelet en Amérique latine. Inspirée d’un extrait de Cent ans de solitude de Gabriel García Márquez, la pièce nous ouvre les portes de l’antre de Pilar Ternera, célèbre cartomancienne. En tirant les cartes, Pilar se souvient de l’histoire de son village et de cette mystérieuse jeune fille Marcelina, arrivée un jour chargée d’une sacoche où claquettent des ossements. La petite fille est un peu étrange. Muette, elle mange de la terre et ne dort pas. Cette insomnie étrange contamine petit à petit tout le village. Les habitants oublient leurs noms, leurs passés et l’utilité de chaque chose. 

De la peur de l’oubli à l’acceptation, par quelle folie faut-il passer pour se séparer de nos morts et exister soi-même ? Mangeuse de terre est un récit émouvant et fantaisiste sur la résilience et la quête de soi.


CE QUE LES MÉDIAS EN DISENT
La pièce aborde sans pathos le sujet de la perte d’un être cher. La marionnette qui représente la petite fille est manipulée avec une délicatesse qui émeut. On s’attache à l’évolution de la petite qui accomplit  progressivement son deuil pour retrouver l’apaisement. L’humour tempère la gravité du sujet […]. Les marionnettes prennent vie, créent un univers poétique et nous entraînent dans un monde fantastique avec succès. […] Un spectacle tendre et subtil pour traiter un sujet difficile. Wethea

 

Mentions obligatoires

Production Cie de Fil et d’Os. Coproductions La Maison de l’Art et de la Communication - Sallaumines, EPCC La Barcarolle - spectacle vivant Audomarois. Soutiens DRAC Haut de France, Conseil Général Pas de Calais, Conseil Régional Hauts de France, Maison Folie Moulins - Lille, Ville de Lille. Résidences Maison Folie Moulins, la Makina, Le Grand Bleu, La Maison de l’Art (Lille) et de la Communication. © DR. 

septembre 2022
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29