Théâtre d'objets, ombres, marionnettes
Traces
LA COMPAGNIE DU THÉÂTRE BUISSONNIER
Début à : 10h30
Durée : 35 min
Lieu : Petit Théâtre
Tarifs : de 4 à 8 €
de 6 mois à 5 ans
Avec : Marie-Sophie Richard (jeu), Manu Bosser (musicien et bruitiste), Julien Pulicani (régisseur et musicien)

Pour cette nouvelle création, la Compagnie du Théâtre Buissonnier, implantée à Nogent-le-Rotrou depuis trente ans, nous accueille dans une grotte, métaphore du ventre maternel. Cette grotte fait bien sûr aussi référence à la Préhistoire, période d’avant le langage, celle où la trace n’est pas encore un mot sur du papier, mais seulement gestes, lumières, éclats de couleur et de voix. Les spectateurs deviennent ainsi les témoins privilégiés de ces sensations premières, avant qu’elles ne disparaissent.

Dans les résonances de voix mêlées, accompagnées de percussions, Traces est une invitation autour du feu précieux et fragile du début de l’humanité. Il s’en dégage des ombres éphémères ou des traits laissés là à tout jamais, sur une paroi, sur notre peau, dans nos émotions.
Le spectateur devient observateur des premières fois. Les premiers pas. Les premiers sons. Les premiers traits. Les premiers gestes artistiques. Les peurs archaïques. Il devient l’archéologue de ces sensations à dompter, à vivre, à redécouvrir...

Dans un dispositif unique et accueillant, public et artistes partagent ce temps suspendu qui, de manière sensorielle, nous raconte d’où l’on vient et quelles traces chacun peut laisser de son passage sur Terre.

 

QUAND ILS NOUS EN PARLENT
Ce projet s’inscrit dans la continuité de nos questions artistiques : la transmission, les intimes chemins de mémoire en mêlant la recherche sur la voix, le corps, la lumière, l’espace. Nous voulons creuser, chercher dans ces lieux intimes où se construisent la représentation du monde pour jouer notre représentation théâtrale. Un passage où l’ombre devient corps puis le corps devient ombre, où l’écho devient voix et l’éclat de voix devient écho et harmoniques, où le geste devient trait de peinture, où la matière comme le sable sont solides puis nous glissent entre les doigts, où le corps devient son, où le son vient du corps, où l’individu doit trouver son ancrage, son empreinte pour grandir. La Compagnie du Théâtre Buissonnier

Mentions obligatoires

Soutiens Ligue de l’Enseignement d’Eure-et-Loir ; Service culturel d’Auneau-Bleury-Saint-Symphorien. Espace Jacques-Villeret Tours ; La BarAque Nogent-le-Rotrou dans le cadre du programme « Parcours de production solidaire » de la région Centre-Val-de-Loire ; Service culturel de Mainvilliers : Ville de Nogent-le-Rotrou ; Département d’Eure-et-Loir. © Théâtre Buissonnier. 

septembre 2022
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29