L’Île des esclaves

Théâtre
L’Île des esclaves
Texte Marivaux | Mise en scène Jacques Vincey | Centre Dramatique National de Tours
Début du spectacle : 14h30
Durée : 1h30
Lieu : Grande salle
Tarif B > Cat. 1 : plein 27 € • réduit 18 € | Cat. 2 : plein 25 € • réduit 17 € | Cat. 3 : 16 €
à partir de 13 ans
Avec : l’ensemble artistique du T° : Blanche Adilon, Mikaël Grédé, Charlotte Ngandeu, Diane Pasquet (en cours)
Scénographie : Mathieu Lorry-Dupuy
Costumes : Céline Perrigon
Lumières : Marie-Christine Soma
Musique/Son : Alexandre Meyer
Collaborations artistiques : Camille Dagen | Maquillage et perruques Cécile Kretschmar

Après La Dispute que nous avons accueilli en avril 2018, Jacques Vincey continue son travail autour de Marivaux et met en scène L’île des esclaves. Qui n’a jamais rêvé de pouvoir faire cette singulière expérience de vivre quelques heures dans la peau d’un d’autre ? Mais si le rôle à tenir nous était imposé sans possibilité de le refuser ? Si nous perdions la certitude de retrouver un jour notre identité ? Le rêve ne se transformerait-il pas en cauchemar ?

La pièce commence comme une promesse d’aventures excitantes : de jeunes voyageurs athéniens échouent sur une île utopique, où les privilèges ont été abolis. Ils se trouvent forcés d’échanger leurs rôles sociaux sur ordre de Trivelin, gouverneur de cette mystérieuse république. La maîtresse entrera au service de son ancienne servante et l’esclave commandera à son « patron »… Les maîtres auront à s’amender de leurs erreurs passées et les esclaves devront prouver qu’ils font de meilleurs maîtres que les leurs. Privés de leurs rôles habituels, les protagonistes sont contraints de révéler leurs forces et leurs faiblesses. Trivelin, quant à lui, est tour à tour dompteur, confesseur et maître du jeu.

Les spectateurs sont ainsi placés dans une position ambiguë, celle de témoins privilégiés d’une farce transgressive et cathartique, mais bien cruelle. L’Île des esclaves continue de poser à notre modernité son énigme : une question à la fois éthique, politique et existentielle.

 

 

 

Mentions obligatoires

Production Centre dramatique national de Tours–Théâtre Olympia. Avec le soutien du dispositif Jeune Théâtre en Région Centre-Val de Loire. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National. © Marie Pétry.

septembre 2019
L
M
M
J
V
S
D
1
2
3
4
5
6
7
8
9
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
30